You are currently viewing La protection des données personnelles dans le métavers

Le métavers est aujourd’hui au cœur de la transformation numérique de notre société, ayant la capacité de transformer profondément la manière dont les individus interagissent. Cependant, étant donné que ce nouvel  univers repose sur la collecte massive des données personnelles, des préoccupations majeures se manifestent quant au respect de la vie privée.


Qu’est ce que le métavers ? 

Le métavers est un nouvel environnement numérique qui exploite des technologies innovantes, telles que la réalité virtuelle, la réalité augmentée et la blockchain, pour créer un monde hautement interconnecté. En utilisant des avatars, les utilisateurs peuvent interagir socialement, commercialement et même développer leur carrière. En combinant des éléments réels et virtuels, le métavers est destiné à transformer profondément  le mode d’interaction.

Les principaux problèmes de la confidentialité de données 


Diverses préoccupations d’ordre juridique entourent le métavers, particulièrement la protection des données personnelles.  Les principales répercussions négatives du métavers sur la protection des données et le respect de la vie privée sont les suivantes  :

  • Un profilage encore plus approfondi : Le fonctionnement du métavers nécessite le traitement d’un volume important de données personnelles, y compris des données biométriques telles que les mouvements de l’utilisateur, ses réponses physiologiques et même les ondes cérébrales. Cela entraîne une augmentation du niveau de profilage des utilisateurs.
    Au sein de l’Union Européenne, une analyse juridique minutieuse est donc nécessaire, étant donné que le traitement des données biométriques n’est autorisé que de manière exceptionnelle par le Règlement Générale sur la Protection des Données (RGPD).

 

  • Une surveillance constante des utilisateurs : Le fonctionnement du métavers repose sur l’utilisation de dispositifs permettant le suivi régulier des interactions des utilisateurs, tels que les capteurs de mouvement, les microphones, les moniteurs cardiaques et respiratoires, etc.

 

  • Des questions se posent également concernant le partage des données des utilisateurs entre les différentes entités du métavers, car la nature du métavers exige un flux continu de données entre ces entités. Le RGPD établit des règles strictes sur les transferts de données personnelles, notamment ceux impliquant des entités situées en dehors de l’Union Européenne (UE). Le respect de ces règles constitue donc un défi dans le contexte du métavers, car de nombreuses entités situées à travers le monde entier seront concernées. En outre, il peut être difficile de détecter et de gérer ces transferts de données, ainsi que de déterminer quelles entités sont responsables en cas de violation des données.

 

Bien que le métavers puisse apporter de nombreux avantages, il comporte également un certain nombre de risques, notamment en ce qui concerne la collecte de données et le consentement. Afin de minimiser les problèmes potentiels liés à la confidentialité des données personnelles dans le métavers, il est essentiel que les entreprises reconnaissent ces risques et élaborent des plans de confidentialité des données appropriés.

Réglementation de la protection des données personnelles au sein du métavers  

La réglementation jouera un rôle clé dans l’établissement de règles visant à protéger la vie privée dans le métavers. Cependant, la question de la territorialité complique la mise en place d’une réglementation cohérente. Malgré cela, il est possible de mettre en place des mesures telles qu’un registre des traitements, le respect des droits des personnes concernées par le biais de la transparence et du contrôle de leurs données, la coopération avec l’autorité de contrôle, ainsi que l’application de mesures techniques et organisationnelles pour garantir la sécurité des données et respecter la vie privée des utilisateurs.

Alors que le métavers en est encore à ses débuts, la confidentialité des données se pose déjà comme un obstacle majeur. Il est donc essentiel pour les entreprises souhaitant utiliser le métavers de placer la protection des données personnelles des utilisateurs au premier plan et de respecter les principes de vie privée.

 

Christiane Chiotis 

M2 Cyberjustice – Promotion 2022/2023

 

Sources :

https://www.dastra.eu/fr/article/la-question-de-la-protection-des-donnees-dans-le-metavers/52810

https://datalegaldrive.com/metavers-donnees-personnelles/

https://edps.europa.eu/press-publications/publications/techsonar/metaverse_en

 

A propos de Christiane Chiotis