You are currently viewing La pornographie à l’ère des réseaux sociaux exclusifs

La pornographie a trouvé de nouveaux débouchés numériques et ce notamment par le biais de plateformes dites « personnelles » proposant du contenu pornographique privé en échange d’une contrepartie financière

Il s’agit de réseaux sociaux accessibles où chaque créateur de contenus peut poster des contenus gratuits mais également solliciter ses fans à en payer un plus exclusif.

En effet, les créateurs de contenus mettent en ligne du contenu à caractère sexuel, par des photos ou vidéos, en les vendant à l’unité à leurs fans ou par le biais d’un système d’abonnement sur la plateforme. 

 

L’émergence de ces plateformes : l’exemple d’OnlyFans et de MYM

C’est le cas des plateformes OnlyFans et MYM, qui regorgent de contenus érotiques et pornographiques payants. 

MYM, créé en 2019 à Lyon, regroupe environ 9 millions d’utilisateurs. Leur chiffre d’affaires est en constante hausse, s’élevant à 60 millions d’euros l’an dernier, ils visent les 100 millions pour cette année. MYM est membre du French Tech 120, label gouvernemental consacré aux start-ups en phase d’hyper-croissance qui pourraient avoir un développement à l’échelle globale.

 

OnlyFans, plateforme britannique fondée en 2016, regroupe près de 85 millions d’utilisateurs dont 1 million de créateurs de contenus.

La plateforme OnlyFans avait annoncé, le 19 août 2021, son intention de proscrire, dès octobre 2021, la publication de contenus sexuels. Or, à peine une semaine après, le 25 août 2021, la plateforme s’est ravisée. Ce revirement s’explique par la perte financière que la plateforme subirait en cas d’arrêt des publications de tels contenus. 

Suite au succès de ces deux sites, d’autres plateformes basées sur la monétisation de contenus pornographiques ont vu le jour tels que MyFreeCams, AVN Stars, Just For Fans, Unlocked ou Top4Fans.

 

La protection des mineurs dans l’accès à ces plateformes

L’essor de ces plateformes pose la question de la protection des mineurs. En effet, plusieurs enquêtes ont établi la présence de mineurs sur ce type de plateforme. 

MYM met en avant plusieurs garde-fous afin qu’un compte soit certifié tel que la majorité de l’utilisateur, sa carte d’identité, son compte bancaire mais aussi son numéro de téléphone pour que son profil soit vérifié. En 2022, un service de reconnaissance faciale par intelligence artificielle est venu renforcer ce système.  

De plus, afin de lutter contre les dérives relatives à l’utilisation de la plateforme, un Comité d’éthique, composé de 6 personnes spécialisées en cybersécurité, économie des plateformes, droits des femmes et du numérique ainsi qu’en entrepreneuriat, a été mis en place.

Ceci témoigne de la volonté de la plateforme de protéger ses utilisateurs. 

Quant à la politique d’OnlyFans, l’utilisateur doit être âgé de 18 ans ou plus pour créer un compte, que ce soit en tant que fan ou créateur. Concernant les créateurs, ils doivent fournir une photo de leur visage avec leur pièce d’identité à côté afin de vérifier leur identité. 

Cependant, malgré le fait que ces plateformes aient pris des mesures afin de proscrire la présence de mineurs sur leurs sites, certains trouvent toujours des moyens pour se rendre sur ces plateformes. Il leur suffit de tricher sur leurs âges, d’utiliser l’identité d’autrui ou d’en créer une fausse, sans compter que certains comptes avaient été créés avant la mise en place de ces mesures.

 

Vers de la marchandisation des corps

« Porno, l’enfer du décor », tel est intitulé un rapport parlementaire alertant des dérives de l’industrie pornographique et dénonçant la multiplication de ces plateformes de monétisation de contenus pornographiques.

La raison première qui incite les jeunes, particulièrement des jeunes femmes, à ouvrir des comptes sur ces plateformes, c’est l’appât du gain.

En effet, beaucoup de jeunes utilisent ces plateformes pour financer leurs études ou arrondir leurs fins de mois. Cela peut constituer un revenu pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros par mois pour un « travail » moins pénible qu’un emploi étudiant ou un emploi traditionnel.

 

Les risques découlant de ces plateformes

Il convient de relever certains risques émanant de l’utilisation de ces plateformes :

  • Le vol de contenus : rien n’empêche l’utilisateur de récupérer le contenu par une capture d’écran.
  • Les propositions des abonnés par le biais des demandes privées : demande de rencontre en réel, demandes sexuelles…
  • Le proxénétisme : les proxénètes et clients prostitueurs peuvent se servir de ces plateformes pour recruter des mineurs ou jeunes femmes 
  • La pédopornographie : malgré les garde-fous des plateformes, des mineurs sont encore présents sur ces plateformes.

 

Cloé Borde

M2 Cyberjustice – Promotion 2022/2023

 

Sources :

https://www.senat.fr/rap/r21-900-1/r21-900-13.html 

https://www.franc-tireur.fr/pornographie-avec-onlyfans-mym-pornhub-la-jeunesse-classee-x

https://actu.fr/societe/mi-porno-mi-reseaux-sociaux-pourquoi-les-plateformes-mym-et-onlyfans-cartonnent-chez-les-jeunes_39959107.html

https://www.lemonde.fr/campus/article/2022/09/23/onlyfans-mym-ces-plates-formes-ou-des-jeunes-font-commerce-de-leur-vie-sexuelle_6142819_4401467.html

https://www.strategies.fr/actualites/culture-tech/LQ603281C/faut-il-avoir-peur-du-grand-mechant-mym.html

https://www.digital-league.org/blog/2022/01/17/mym-le-reseau-social-aux-8m-dutilisateurs-et-60me-de-ca/

https://fr.statista.com/infographie/25640/onlyfans-volume-transactions-et-chiffre-affaires-prevision/

https://www.internetmatters.org/fr/hub/news-blogs/what-is-onlyfans-what-parents-need-to-know/#onlyfans-age-rating

https://sbretzel.fr/2021/03/25/pourquoi-j-ai-cree-un-compte-onlyfans/

https://www.refinery29.com/en-gb/bbc-onlyfans-nudes4sale-young-women

A propos de Cloé Borde