You are currently viewing Pourquoi les Google Glass ont été un échec commercial ? (1/2)

En janvier 2012, Google dévoile son nouveau projet de lunettes connectées : les Google Glass. Annoncé comme une véritable révolution technologique, cette dernière n’a pas manqué de faire saliver les technophiles de la planète et les amateurs de films de science-fiction.
Cependant, cela fait des années que nous n’entendions plus le terme de « Google Glass » revenir dans l’actualité, pourtant annoncée comme l’une des plus grandes inventions de la firme américaine. Et il existe une seule explication à cet oubli : les Google Glass ont été un véritable échec commercial. Découvrez les raisons de cet échec.

• Une révolution technologique prometteuse

Les Google Glass ont été développées au Google X Lab, une filiale d’Alphabet Inc, maison mère de Google. L’objectif était de créer une paire de lunettes connectée, capable de projeter à travers un écran (verre des lunettes) une image qui se superpose à la réalité. Avec cette projection, nous étions donc capables d’avoir des informations sur notre environnement en temps réel.

L’écran, intégré aux lunettes, affichait une variété d’informations : le plan de la ville, les kilomètres restant à parcourir, l’adresse du meilleur restaurant de la ville… Grâce au système de géolocalisation, un GPS et des flèches nous pouvait nous guider vers notre destination en temps réel.

Plus généralement, les Google Glass étaient des extensions des smartphones au même titre que les Apple Watch, et en possédaient les mêmes fonctionnalités. Il est donc possible de consulter la météo, lire un e-mail, téléphoner, envoyer un message, prendre une photo ou des vidéos sans même avoir besoin de son téléphone dans les mains.

Par ailleurs, ces lunettes connectées s’avéraient très utiles pour les personnes souffrant de maladie, par exemple ces lunettes pouvaient permettre à certains malades de ne plus oublier leurs médicaments ou de prévenir les secours plus facilement en cas de besoin. En effet, grâce à la reconnaissance vocale, il suffisait juste d’appeler quelqu’un à haute voix, et l’appareil se chargeait de retransmettre l’appel vers le destinataire choisi.

• Un produit coûteux et trop en avance sur son temps

L’une des principales raisons de son échec est son prix exorbitant : 1500 dollars pour une paire alors qu’elles n’étaient encore qu’un prototype. De plus pour pouvoir être détenteur de ce petit bijou Google a mis en place une sélection pour avoir la possibilité de se les procurer. Décision que n’a pas du tout appréciée le grand public, qui n’hésite pas à caractériser ces lunettes de « produit élitiste », faisant ainsi passer ses concepteurs pour « des égocentriques ».

Une autre raison de son échec est liée à son design, en effet sa monture qualifiée de trop « futuriste », ne manque pas d’attirer l’attention, contraignant même certains utilisateurs à arrêter de les porter pour ne plus être abordés dans la rue par des inconnus trop curieux. Par ailleurs, les applications installées étaient trop peu nombreuses, puisque seules les applications développées par Google étaient utilisables. Ces lunettes connectées paraissaient alors complètement inutiles aux yeux du grand public surtout au regard de son prix excessif.

Tout cela a fait comprendre à Google qu’ils étaient arrivé avec un produit trop cher et
trop futuriste pour un marché qui n’était pas encore prêt.

Aiyakan Huynh – M2 Cyberjustice
#Googleglass #google #IOT #GoogleXlab #AlphabetInc #Googleglass2
#Lunettesconnectées #EchecGoogleGlass #FlopGoogleGlass #GoogleGlass2022
#GoogleGlassdesign #GoogleGlassprix
Bibliographie :
https://scinfolex.com/2013/04/12/les-google-glasses-peuvent-elles-changer-le-statut-jurudique-de-la-vision/
https://mbamci.com/pire-echec-de-google-googleglass/
https://www.challenges.fr/high-tech/pourquoi-les-google-glass-sont-un-echec-selon-google_106180

A propos de COMED 2021/22