You are currently viewing Disney+ : La censure par la Chine d’un épisode des Simpson

Début 2023. La Chine censure un épisode de la célébrissime série télévisée américaine Les Simpson. En réalité, ce grand pays d’Asie n’en est pas à son coup d’essai : c’est la seconde fois en trois ans que la version chinoise des Simpson retire un de ses épisodes de son catalogue.

Derrière un acte qui pourrait passer comme anodin, quels sont les enjeux, aussi bien juridiques et politiques, qui s’en dégagent ?

 

L’épisode litigieux

La production des Simpson en Chine fait de plus en plus l’objet de censure. D’abord, une définition du concept de « censure » s’impose. Il s’agit de la restriction, autant bien partielle ou totale, de la diffusion d’un contenu (livres, films, séries télévisées, pièces de théâtres, œuvres artistiques, etc.) par une autorité compétente. Une telle restriction se justifie par le fait que le contenu en question ne serait pas compatible avec l’idéologie de la Nation concernée. In fine, l’œuvre disparaît des radars de l’espace public.

Si en France, ou plus globalement dans l’Union européenne, la censure doit être justifiée par nombres de facteurs (esthétiques, idéologies rejetées/terroristes, culturelles), cela n’est pas la norme dans les autres pays du globe.

Ainsi la Chine a, une nouvelle fois, ordonné la censure d’un épisode des Simpson. L’épisode 02 de la série 34 nommé One Angry Lisa met en scène la famille iconique en visite à Pékin. A un moment, le personnage de Lisa fait une satire de l’Empire du Milieu. En effet, il est possible d’entendre : « Contemplez les merveilles de la Chine. Les mines de bitcoin, les camps de travail forcé où les enfants fabriquent des smartphones, et le romantisme ».

Résultat des courses : cet épisode est désormais introuvable sur Disney+ sur l’ensemble du territoire chinois.

 

Le schéma se répète

Comme indiqué plus haut, la Chine n’assoit pas son autorité sur la plateforme américaine de streaming Disney+ pour la première fois. Il est évident que la satire de la Chine par les américains a du mal à plaire. 

Un autre épisode censuré, l’épisode 12 de la saison 16, mettait une nouvelle fois en scène la famille Simpson en visite à Pékin, mais cette fois-ci sur la place Tiananmen. Ce lieu a été le témoin d’une répression meurtrière contre des manifestants en opposition avec le gouvernement, en 1989. Durant l’épisode, il est possible d’apercevoir un panneau scandant : « Sur ce site, en 1989, rien ne s’est passé ». 

Cette phrase fait écho au silence imposé par le gouvernement chinois sur les évènements de 1989.

Mais les Simpson n’est pas la seule œuvre audiovisuelle à avoir souffert de telles restrictions. Il est possible, à ce titre, de citer qu’en 2021, la Chine a adopté diverses lois de censure pour interdire des émissions susceptibles d’enfreindre la loi sur la sécurité nationale imposée par Pékin. En conséquence, des parties de films à grosse production ont dû être retirées, voire des productions entières ont été complètement interdites.

 

La censure : un outil indéniablement politique 

Ce nouvel acte de censure par la Chine est l’occasion de comprendre que cette restriction est en réalité devenue une arme véritablement politique. Mais elle a aussi un pendant économique.

Il est indéniable que le gouvernement chinois a une réelle mainmise sur tout ce qui circule sur son territoire. Cela passe ainsi par des interdictions et des régulations strictes sur des contenus numériques. Les autorités nationales veillent à garantir une parfaite image de leur Nation. Les moindres atteintes sont ainsi étouffées.

Au-delà de cet enjeu ouvertement politique, il est possible de retrouver tout un enjeu économique. La plateforme américaine Disney+ a été victime de reproches ces dernières années, accusée de se plier au régime chinois pour profiter de ce colossal marché d’abonnés ; en effet, la Chine compte environ 1,4 milliard d’habitants.

Mais de tels agissements soulèvent nécessairement des questions. Il est indéniable qu’aux mains d’un pouvoir autoritaire, la censure peut aller jusqu’à empêcher la diversité d’opinions et de pensées au sein d’un Etat. Les livres, films, œuvres d’art, séries deviennent pour le pouvoir de véritables dangers.

 

Fiona Vercelli

M2 Cyberjustice – Promotion 2022/2023

 

Sources :

 – Censure en Chine : un épisode des Simpson qui ironise sur Tiananmen introuvable sur Disney+ (europe1.fr)

 – Les Simpson censurés sur Disney+ par la Chine pour avoir évoqué les fermes de Bitcoin et les camps de travail (clubic.com)

Censure en France : où en est-on ? – Cultur’easy (cultureasy.com)

 

A propos de Fiona Vercelli