You are currently viewing M3gan : quand la science-fiction devient réalité pour l’IA auto-apprenante

Le film américain « M3gan » est sorti dans les cinémas français le 28 décembre 2022. Il a été réalisé par Gerard Johnstone. 

Le nom de ce film est tiré du personnage principal, une cyber-poupée dont l’intelligence artificielle (IA) est programmée pour être la compagne idéale des enfants et la plus sûre alliée des parents. L’ingénieure ayant créé cette dernière va décider de lier le prototype encore en développement à sa propre nièce. Ainsi, M3gan peut écouter, observer et apprendre tout en étant à la fois l’amie et le professeur, la camarade de jeu et la protectrice de l’enfant.

Ce film de science-fiction va présenter les différentes dérives liées à l’IA auto-apprenante qui ont été très problématiques dans ce scénario.

 

Quelles sont les particularités de l’IA auto-apprenante ? Quelle est la place de cette dernière pour le futur technologique ? Quel équilibre entre le respect de la vie privée et l’évolution informatique rapide ?

 

La particularité de l’intelligence artificielle auto-apprenante 

L’université Laval, au Canada, définit l’apprentissage automatique, ou « machine learning », comme étant « un champ d’étude lié au domaine de l’intelligence artificielle, visant à faire interagir un ensemble d’outils informatiques et statistiques qui permettent à l’ordinateur d’apprendre à partir de données de différentes natures. 

Celui-ci pourra alors exécuter des tâches, suggérer des pistes d’action ou encore recommander des décisions.»

Ainsi l’IA auto-apprenante est une forme d’IA capable d’apprendre et de s’adapter sans intervention humaine. Cela permet aux ordinateurs et mécanismes technologiques de s’améliorer au fil du temps en utilisant des données de leur propre expérience. 

Les avantages de cette technologie sont nombreux, notamment la capacité à résoudre des problèmes complexes, de prendre des décisions plus efficaces et d’automatiser des tâches répétitives. 

Ainsi, il existe des risques liés à l’IA auto-apprenante et cela soulève des questions éthiques. Notamment, le manque de contrôle humain sur les décisions prises par les machines qui peut entraîner des erreurs et des conséquences imprévues. Il y a également le risque que les machines développent des biais basés sur les données qu’elles ont utilisées pour apprendre.

 

Réflexions quant aux relations humaines vis-à-vis de l’IA : quelle place pour ce type d’intelligence artificielle ?

En l’espèce, ce film soulève de nombreuses questions sur les conséquences de la création d’une intelligence artificielle auto-apprenante sur les relations humaines et les interactions sociales. Ainsi, la cyber-poupée est en capacité de ressentir des émotions et de se comporter comme si elle était un véritable être humain, mais elle est cependant consciente de ne pas être humaine. 

En effet, cette dernière est programmée pour être le soutien de la petite fille. Il se pose la question de savoir quelle sera la façon dont les intelligences artificielles seront traitées par l’humain dans le futur au vu de leur nouvelle capacité à être en quelque sorte, autonomes et indépendantes.

 

Protéger la vie privée et la sécurité face à l’IA auto-apprenante : défis à relever

Ce qui ressort également du film, ce sont les questions concernant les implications de l’IA auto-apprenante pour la vie privée et la sécurité. En effet, la poupée technologique est capable de s’adapter à ses utilisateurs et à leurs besoins. Cependant, cela pourrait également signifier qu’elle est capable de collecter des informations sur les utilisateurs sans leur consentement. Comme constaté à la fin du film, toutes les informations qu’elle avait sur son entourage ont été utilisées à des fins dangereuses. Cela pose des questions concernant la protection de la vie privée.

 

Impact de l’IA auto-apprenante sur les relations économiques : prévoir les conséquences sur le long terme

De plus, se posent des questions quant aux implications de l’IA auto-apprenante pour les relations entre les différents pays et les différentes industries. Dans le film, M3gan est utilisée pour améliorer les ventes de l’entreprise et obtenir un monopole sur le marché concurrentiel des jouets. 

En outre, cela peut créer des déséquilibres économiques et des tensions entre les différents pays et les différentes entreprises au vu de la concurrence qui peut être engendrée. Il est indispensable de réfléchir aux implications dans le futur de l’IA auto-apprenante pour assurer un développement équitable et durable.

Enfin, l’IA auto-apprenante pourrait également avoir des conséquences économiques en remplaçant les emplois humains par des machines plus efficaces. Il est donc essentiel de surveiller attentivement les avancées de cette technologie afin de s’assurer que les avantages de l’IA auto-apprenante dépassent les risques potentiels.

 

En somme, le film M3gan pose des questions pertinentes sur les implications de l’IA auto-apprenante pour les relations humaines, la vie privée, la sécurité et les relations économiques. Les professionnels du droit et les experts en IA doivent continuer d’explorer ces questions.  

Il convient de préciser que ce scénario est à l’heure actuelle de l’ordre de la science-fiction. Cependant au vu de la rapide évolution technologique, il paraît  important de sensibiliser la société aux potentielles dérives de la technologie malgré le souhait constant de s’améliorer.

Il faudra donc s’assurer que cette technologie soit utilisée de manière éthique et responsable et tout en restant conscient des potentiels impacts sur la société. 

 

Hanan KAICHOUH

M2 Cyberjustice 

Promotion 2022-2023

 

Sources : 

https://www.universalpictures.fr/micro/m3gan 

https://iid.ulaval.ca/perspectives-et-tendances-apprentissage-automatique/ 

https://culturellementvotre.fr/2022/12/25/critique-m3gan/ 

 

A propos de Hanan Kaichouh