You are currently viewing Porter plainte sans se déplacer : première expérimentation du téléservice visioplainte

Le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer a lancé une expérimentation d’un téléservice dénommé «Visioplainte» ayant pour objectif le dépôt de plainte à distance. Cette progression s’inscrit dans le contexte de la Loi d’Orientation et de Programmation du ministère de l’Intérieur et des Outre-mer (LOMPI), votée l’an dernier.

 

Une procédure simplifiée

Avec les nouvelles technologies, de nouvelles méthodes sont mises en place pour faciliter l’accès à la justice. Le dépôt de plainte par visioconférence est l’une de ces innovations, offrant aux plaignants une option pratique et efficace pour signaler les infractions et les violations de la loi. 

Cette procédure est actuellement en phase de test dans le département des Yvelines (78) depuis le 9 mai dernier.

La visioplainte, méthode innovante de dépôt de plainte par visioconférence, est en train de révolutionner le système judiciaire en offrant une alternative pratique et efficace pour les plaignants et les autorités. Cette approche numérique simplifie le processus de dépôt de plainte, réduit les délais et améliore l’accessibilité à la justice pour les victimes.

La mise en place de ce téléservice s’inscrit dans le cadre de la numérisation croissante du système judiciaire. Le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer met en avant l’utilisation des technologies numériques pour moderniser les procédures administratives et judiciaires. La visioplainte s’intègre dans cette démarche en simplifiant et en accélérant le processus de dépôt de plainte. Les plaignants peuvent remplir des formulaires en ligne, joindre des documents numériques et interagir avec les autorités judiciaires à distance. Cette numérisation permet de réduire la paperasserie, d’améliorer l’efficacité des procédures et de garantir une meilleure conservation des données.

Ce service vise une généralisation en France dès 2024 et sera adapté en conséquence en fonction des retours de cette expérimentation.

 

Un gain de temps et d’efficacité

L’un des avantages les plus notables de la visioplainte est le gain de temps qu’elle offre aux plaignants et aux policiers. En évitant les déplacements physiques dans un commissariat de police ou dans les gendarmeries, les victimes peuvent déposer leur plainte depuis leur domicile ou leur lieu de travail, en utilisant simplement un ordinateur ou un appareil mobile avec une connexion Internet. Cela élimine les contraintes liées aux horaires d’ouverture des bureaux de police et réduit les temps d’attente. Les policiers, quant à eux, peuvent gérer les visioplaintes de manière plus efficace, en optimisant leur temps et en se concentrant sur les enquêtes et les actions sur le terrain.

 

Une meilleure prise en charge des victimes

La visioplainte améliore également la prise en charge des victimes en leur offrant un environnement plus confortable et moins intimidant. Au lieu de se rendre dans un commissariat de police, souvent perçu comme un lieu formel et parfois stressant, les victimes peuvent déposer leur plainte depuis un endroit familier et sécurisé. Cela peut aider les victimes à se sentir plus à l’aise, à mieux s’exprimer et à fournir des informations précieuses aux enquêteurs. De plus, cette approche réduit les risques de revictimisation ou de traumatisme supplémentaire pour les personnes vulnérables.

 

Cloé Borde

M2 Cyberjustice, Promotion 2022/2023

 

SOURCES :

Visioplainte : comment fonctionne le dispositif testé dans les Yvelines ? | TF1 INFO

La visioplainte, en test dans les Yvelines, est déjà « un gain de temps énorme » pour les victimes – Le Parisien

Première expérimentation du téléservice Visioplainte : le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer accélère sa transformation numérique



 



A propos de Cloé Borde