L’intelligence artificielle au service de la santé ; nouvel instrument de détection des cancers

Therapixel, iCAD Inc. ou encore Google. Ce que ces entreprises ont en commun ? Le développement de nouvelles technologies et plus précisément de ce que l’on appelle communément une intelligence artificielle dont l’objectif est la détection des cancers. 

La santé est l’un des domaines où l’intelligence artificielle avance le plus rapidement et occupe la place la plus importante. Tel est le cas particulièrement en matière de détection des cancers. 

Qu’il s’agisse de Radvise, Profond IA ou de celles créées par Google, toutes ces intelligences artificielles ont des points communs : elles sont toutes développées dans l’objectif de détecter les cancers, toutes plus rapides que des médecins et toutes plus performantes et fiables que l’analyse de ces derniers, même dans un délai plus restreint. 

Concernant le cancer du poumon, c’est pour l’instant Google IA qui se place comme leader en la matière. La détection de cette maladie passe par un examen appelé tomodensitométrie qui consiste en une analyse par scanner effectuée sur le patient pour lequel une suspicion de cancer existe. En cas de détection de traces cancéreuses lors de cet examen, est ensuite effectuée une biopsie qui est une opération chirurgicale assez risquée et qui pourrait être évitée dans certaines circonstances, si la tomodensitométrie était plus fiable. Or c’est justement ce que permet l’intelligence artificielle : la détection fiable des cancers lors du premier examen puisque dans 94,4% des cas, l’analyse opérée par la machine a été correcte. Pour permettre le développement de cet instrument plus de 14.000 clichés de scanner dont 638 de personnes atteintes d’un cancer du poumon ont été fournis à la machine. 

De plus et au delà d’une analyse visuelle telle qu’opérée par un médecin, la machine va plus loin dans la détection des cancers. En effet, là où les médecins analysent les clichés un par un, la machine parvient en fusionnant les informations qui lui sont fournies à mettre en place une analyse en 3D de ces informations permettant ainsi une meilleure détection des cancers. À la suite de cette analyse la machine créé un rapport complet qui est ensuite soumis à l’approbation du médecin comme tel est également le cas pour Therapixel ou Profound IA. 

Enfin, l’un des autres avantages indéniables de l’utilisation de cet instrument repose sur sa rapidité, permettant au praticien d’accorder plus de temps dans l’accompagnement de ses patients, temps auparavant occupé par l’analyse au détriment de ce soutien humain essentiel. 

Laetitia BENOIT
Master 2 Cyberjustice – Promotion 2018-2019

Laisser un commentaire