You are currently viewing L’obélisque de Buenos Aires vêtu de pixels

Le jeudi 21 septembre 2023 a été la date de sortie de la saison 4 de la série emblématique « Sex Education » de Netflix. Le géant américain a fait un coup de marketing assez impressionnant afin de promouvoir cette nouvelle saison. En effet, une vidéo publiée le 23 septembre sur le compte officiel de la plateforme en Argentine montre un préservatif géant prendre place sur la sculpture de l’obélisque de Buenos Aires. 

Ce n’est pas la première fois qu’un préservatif est hissé sur un monument. En effet, à Paris, par exemple, en 1993 en plein dans les « années sida », l’obélisque de la Concorde a connu le même sort que son homologue Argentin. Un gigantesque préservatif rose y a été déployé. Cette initiative a été menée par ACT UP PARIS qui est une association de lutte contre le sida pour sensibiliser sur l’importance du préservatif pour lutter contre la propagation de la maladie. 

En 1993, il n’y avait aucun doute sur la véracité de cet événement, qu’en est-il de l’animation faite pour la promotion de Sex Education ? 

Info ou intox ? 

Entre Info ou Intox, le verdict est tombé. La scène semble être très réaliste sur la vidéo, avec des personnes en train de prendre en photo le monument, des véhicules qui passent… Il s’agit, en réalité, d’une image générée par ordinateur. Cette illustration numérique est cependant basée sur des faits réels. 

En 2005, l’obélisque de Buenos Aires a été vêtu d’un vrai préservatif lors d’une campagne de prévention pour la Journée mondiale du sida. La promotion de la nouvelle saison de Sex Education ne serait en réalité qu’une réutilisation des images de 2005, avec cependant une légère modification. En effet, le nom de la série figure sur le préservatif. 

Cette création purement numérique a créé la confusion du grand public, générant une polémique autour de cette nouvelle saison. Il est important de noter que les sujets que traite cette série la rendaient déjà au cœur de toutes les conversations. En effet,  le planning familial en France a même noué un partenariat avec Sex Education dans le but d’évoquer les différentes thématiques abordées dans la série, en saluant le côté « d’ouverture d’esprit » comme le souligne la journaliste Sarah Durocher. Le nouveau coup de communication n’a fait qu’accentuer cette attention déjà présente sur Sex Education.

Qui est à l’origine de ce coup de génie ? 

L’auteur de la polémique 

Il ne faut pas chercher loin pour trouver le responsable de cette animation numérique. En cliquant sur l’icône en bas à gauche de la vidéo postée, une identification de la société vertex.cgi apparaît. L’acronyme cgi renvoi à computer-generated imagery. Cette société basée aux Émirats Arabes Unis se présente comme étant spécialisée dans l’effet visuel et dans l’animation à des buts promotionnels. Ce n’est pas la première fois qu’un clip animé promotionnel crée la confusion sur les réseaux. En juillet 2023, une autre société, à l’occasion de la sortie du film Barbie, a illustré la poupée mannequin de la taille d’un gratte-ciel déambuler dans les rues de Dubaï. 

Comment éviter le piège des images générées par ordinateur ? 

La différence entre les images deepfake et les images générées par ordinateur réside principalement dans la finalité et l’utilisation. En matière de deepfakes, la manipulation frauduleuse de contenu audiovisuel peut conduire les contrefacteurs à enfreindre les lois sur le droit d’auteur et la diffamation, entraînant des sanctions légales pour violation de la vie privée.

En revanche, les images générées par ordinateur, même si elles peuvent être créatives, ne peuvent pas être destinées à tromper et peuvent être soumises au droit d’auteur. Ainsi, les implications juridiques des images générées par ordinateur sont souvent davantage liées à la loi sur le droit d’auteur.

Il est, tout de même, conseillé de suivre 5 étapes quand il s’agit de vérifier la véracité du contenu mis en ligne : 

1. Procéder à la vérification du contexte : 

Il faut avoir le réflexe de remonter jusqu’à la source. Une recherche d’image inversée via Google peut être une bonne idée afin d’avoir une vision plus globale sur l’origine de l’information. En effet, cette méthode permet de conduire l’utilisateur jusqu’au lieu de la première publication du contenu à vérifier. En d’autres termes, elle permet d’avoir tout l’historique de traçabilité de l’information postée. 

Il est également possible de consulter les descriptions ou les commentaires qui accompagnent la publication en question. En règle générale, lorsqu’il y a recours à des manipulations d’images, les internautes le soulignent. 

À titre d’exemple, la journaliste à l’origine des 50 photos de la fausse arrestation de Donald Trump avait expliqué sur Twitter que certains internautes s’amusaient à “créer” ces photos.

2. Prendre en considération l’esthétique

Il faut faire attention aux images qui sont « trop belles pour être vraies ». Pour revenir à l’exemple précité, les images de la fausse arrestation de Donald Trump, montrent que sa combinaison a un aspect inhabituellement plastifié. « C’est la perspective et les erreurs de proportion qui donnent une impression générale surréaliste » souligne la journaliste Felicia Sideris. 

3. Faire un zoom sur les mains :

Cette partie du corps humain reste le point faible des IA. 

A titre d’exemple, une image virale d’Emmanuel Macron face à des policiers, laisse apercevoir que l’IA a oublié de dessiner son pouce. 

4. Analyser les objets : 

Ce sont des créations surréalistes, anormales. Comme par exemple, la photo du Pape François en doudoune, portant 3 bagues et une croix qui fait un « zigzag » très loin de la représentation de Jésus crucifié. 

5. Vérifier le texte : 

Vérifier si les mots ont un sens, si les noms connus sont écrits correctement… 

La promotion de la nouvelle saison de Sex Education n’a peut être pas fait l’unanimité avec sa stratégie de marketing mais a sans aucun doute redéfinit certains préjugés. En effet, même une série qui, à première vue, semble dépourvue de limites, présente finalement quelques restrictions morales.

 

Ameni EL AMRI

M2 Cyberjustice – Promotion 2023/2024

 

Sources : 

https://www.instagram.com/reel/Cxf4K8Crsdm/?utm_source=ig_embed&ig_rid=01fce7af-eed3-4a83-82a0-bef7b9aa6fdb 

https://www.instagram.com/planningfamilial/?hl=fr 

https://www.tf1info.fr/international/sex-education-un-preservatif-geant-deploye-sur-l-obelisque-de-buenos-aires-en-argentine-pour-la-promotion-de-la-saison-4-de-la-serie-2270885.html 

https://mcetv.ouest-france.fr/mon-mag-culture/mon-mag-serie-tv/sex-education-cette-animation-pour-la-saison-4-a-vraiment-eu-lieu-25092023/

 

A propos de Ameni El Amri

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.