L’expansion de la médecine connectée à la suite de la crise de la Covid-19

À la suite de la crise sanitaire mondiale, l’utilisation de la santé connectée a considérablement augmenté. Elle constitue une révolution qui permet à chacun d’accéder à des services de santé efficaces, accessibles et adaptés aux différents besoins. L’Institut Montaigne est favorable à l’extension de la médecine connectée et souhaite faire de la France un leader de la e-santé en facilitant l’accès aux données de santé pour l’ensemble des acteurs.

Mais qu’est-ce que la santé connectée ?

Selon le guide de la santé connectée « La santé connectée consiste en l’utilisation des nouvelles technologies pour améliorer la santé des citoyens. Ces technologies peuvent faciliter l’accès aux soins et permettent à leurs utilisateurs une prise en charge personnalisée en matière de prévention ou de soins médicaux. » La santé connectée existe grâce à la combinaison des dispositifs de santé aux nouvelles technologies. On parle de « M-santé » pour les pratiques qui nécessitent un équipement mobile.

La santé connectée s’articule autour de 5 fonctions principales, la collecte d’informations grâce à un objet connecté, l’envoie automatique de ces informations à un système informatique qui va l’intégrer puis l’afficher de manière lisible à l’utilisateur. Elle permet donc une communication à distance entre le patient et le professionnel de santé ou entre professionnels de santé.

Quels sont les outils de santé connectée mis en place par les praticiens de la santé ?

Dans un monde réticent au brassage de la population, notamment dans les milieux médicaux à cause de la circulation d’un virus particulièrement contagieux, les professionnels de santé ont dû adapter leurs pratiques à ce nouvel environnement. C’est alors que la médecine connectée a nettement progressé et amélioré la qualité de vie des personnes

D’abord, le développement de la télémédecine a offert un meilleur suivi des patients, dans la mesure où ces derniers ont vu s’améliorer la possibilité de prendre des rendez-vous et de se faire consulter à distance. Cette dématérialisation a permis de limiter les contacts physiques, une mesure primordiale durant cette crise. Les conséquences d’une médecine à distance ont également permis de désengorger les hôpitaux, anticiper les flux de patients et adapter les ressources médicales en conséquence. De plus, la télé expertise a rendu possible le partage d’informations entre professionnels de santé, augmentant leur champ de compétence. Enfin, la collecte des données de santé a permis l’allocation des ressources médicales, le suivi de la pandémie ainsi qu’un traçage de celle-ci.

Cependant, ces pratiques mènent à plusieurs controverses notamment sur l’éthique et la confidentialité des données. La question est de savoir si la modernisation de la médecine et la volonté de combattre le virus sont proportionnelles aux risques de violation de nos libertés individuelles. 

Ce débat s’est accentué à la suite de la procédure d’élaboration de l’application StopCovid par le Gouvernement. En effet, l’État a également mis en place des mesures pour connecter la santé et lutter contre la crise du coronavirus. D’abord avec l’application qui permet d’être alerté en cas d’exposition à la Covid-19 mais également grâce une plateforme de référencement d’outils numériques du Ministère des Solidarités et de la Santé. Cette plateforme référence des outils qui permettent de « s’informer sur le coronavirus, de réaliser une téléconsultation, de réaliser un suivi à distance, de fluidifier la coordination entre différents professionnels de santé ou de faciliter la gestion d’un établissement ». Ces mesures font également polémique dues à des questions politiques et techniques : seules 2,2 millions de personnes ont téléchargé l’application gouvernementale. De plus, il est important que chacun s’informe pour comprendre les différents enjeux d’une telle application sur sa vie privée.

Laetitia Alran 


M2 Droit, Cyberjustice – Promotion 2020 – 2021

https://www.guide-sante-connectee.fr/la-sante-connectee-cest-quoi

https://www.inflexsys.com/esante-sante-connectee/

https://esante.gouv.fr/actualites/covid-19-des-outils-numeriques-au-service-des-patients-et-des-professionnels-de-sante

https://sante.fr

https://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/comment-le-covid-19-a-booste-la-e-sante-30-10-2020-2398768_57.php

https://www.institutmontaigne.org/publications/e-sante-augmentons-la-dose

Laisser un commentaire