Amazon a reçu l’approbation pour lancer son propre réseau internet haut-débit par satellites

Le 30 juillet 2020, les autorités Américaines ont autorisé AMAZON à déployer un réseau satellites qui viendra alimenter l’internet haut-débit. Ce projet s’appelle Kuiper et cela permettra de fournir une couverture internet à un grand nombre de personnes. Cette requête n’est pas sans rappeler l’initiative de SpaceX avec le projet Starlink. Le lancement commercial de Kuiper est prévu pour juillet 2029.

  • Le projet Kuiper, c’est quoi ? 

Pour se connecter à internet il faut avoir une connexion à un réseau. Dans certaines parties du monde, cette connexion n’est pas possible. Ainsi, SpaceX, avec le projet Starlink, a annoncé vouloir couvrir toute la Terre d’une connexion internet grâce à un système de plusieurs satellites. Starlink va par ailleurs bientôt entrer en beta test. 

Kuiper, et donc Amazon, ont annoncé la même volonté de couvrir un maximum d’espace de couverture internet haut débit. Ainsi, Amazon souhaite exploiter 3 236 micro-satellites.

Kuiper va donc se lancer sur les traces de Starlink et concurrencer l’entreprise SpaceX.

Ces « constellations » de satellites sont en fait de petits satellites en orbite terrestre basse et non de gros satellites comme d’habitude ce qui permet de réduire le temps d’attente. En juillet 2026, la moitié des satellites devraient être déployée et tous les satellites d’ici le 30 juillet 2029.

L’objectif est bien évidemment de fournir un accès à internet haut débit depuis l’espace à des personnes qui n’ont pas de couverture internet mais elle pourra également fournir des solutions de « blackhaul » (c’est-à-dire que Kuiper pourra servir de réseau intermédiaire entre l’émission et la réception de données entre un centre de radiodiffusion et une station terrestre d’un réseau satellites) pour les opérateurs de téléphonie mobile en étendant la 5G à de nouvelles régions.

SpaceX et Amazon se lancent donc dans la course à l’Internet haut débit mais Apple nourrit également des ambitions sur cela. En effet, l’entreprise souhaiterait fournir des services par lui-même et non plus passer par des serveurs. Apple serait donc émetteur de réseau mais aussi fabriquant de portables. La société fournirait l’outil et le moyen de l’utiliser.

Les opérateurs européens ont aussi ce projet avec Eutelsat qui se lance sur les traces de ces géants américains afin de déployer de nano-satellites pour l’Internet des objet (IoT).

  • Quelles conséquences pour l’Espace ? 

Aujourd’hui, beaucoup de déchets spatiaux sont laissés à l’abandon dans l’Espace. En effet, ces déchets sont dus à des satellites qui ne fonctionnent plus mais qu’on ne ramène pas sur Terre, des parties de fusées qui se détachent en contact avec d’autres parties de la sphère terrestre. Ces débris circulent sur une orbite terrestre et polluent l’Espace. Certains même rentre en collision entre eux. Ces débris ne devront pas gêner la circulation des satellites mis en place par les différentes sociétés. Mais plus important encore, l’Espace est déjà bien pollué, ces projets ne vont rien arranger. Il est donc urgent aujourd’hui de nettoyer l’espace afin de pouvoir y développer de nouveaux projets et de pouvoir garder les satellites qui fonctionnent encore. L’Espace est le prochain terrain de jeu de l’Homme, l’Histoire pour cette partie encore inexplorée et mystérieuse reste encore à écrire. 

Julie HAVY

Master 2 Cyberjustice

Promotion 2019 – 2020

Sources : 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Backhaul

https://www.zdnet.fr/actualites/avec-son-projet-kuiper-amazon-se-lance-a-son-tour-dans-l-internet-satellitaire-39907521.htm

https://www.usine-digitale.fr/editorial/amazon-obtient-le-feu-vert-pour-son-projet-de-constellation-de-satellites-dediee-a-l-internet-haut-debit.N990979

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9bris_spatial

Laisser un commentaire