L’ordinateur le plus puissant au monde mobilisé contre le Covid – 19

File:Summit (supercomputer).jpg - Wikimedia Commons

International Business Machines Corporation (IBM) a rejoint la mobilisation contre le Covid – 19. L’urgence de la crise sanitaire mondiale représente un véritable défi pour la communauté scientifique.

Afin de pouvoir apporter son aide aux autorités et accélérer les recherches, IBM a mis son superordinateur baptisé « Summit » au service des chercheurs aux Etats Unis. Dans quelle mesure IBM, cet acteur historique de l’innovation et du monde numérique, met-il à contribution sa force de frappe dans la lutte contre le Covid – 19 ? 

Pourquoi « Summit » ? : 

Summit est un supercalculateur composé de 4.608 serveurs IBM. Il est actuellement l’ordinateur le plus puissant au monde. En effet, il est en mesure de traiter ce que l’informatique grand public ferait en 4 années de travail,  grâce aux 200 mille billions d’opérations mathématiques par seconde. Cet ordinateur fait approximativement la taille de deux terrains de tennis et est composé de 775 000 unités centrales de traitement et 34 0000 processeurs graphiques. 

Comment le superordinateur peut aider à combattre le Covid – 19 ? 

Implanté, depuis 2018 au laboratoire national d’Oak Ridge, ce supercalculateur a déjà identifié 77 combinaisons de molécules prometteuses pour lutter contre le Covid – 19. Un projet qui associe IBM au département des sciences et de technologie de la Maison Blanche, dans un programme nommé « COVID – 19 High Performance Computing Consortium ». Des simulations sur plus de 8 000 combinaisons de médicaments et molécules ont été lancées par cet ordinateur afin de déterminer la plus efficace des combinaisons pour limiter la capacité du virus à se reprendre dans les cellules hôtes. 

Un classement des combinaisons est ensuite dressé, par le superordinateur, selon un taux supposé d’efficacité, qui doivent par la suite être testées cliniquement. 

Actuellement le supercalculateur est utilisé par les administrations afin d’identifier des composés médicamenteux susceptibles d’arrêter ou de ralentir le virus. Ainsi, l’objectif de ce consortium est de se concentrer sur la recherche des nouveaux traitements. Pour ce faire, IBM, qui fournira également une assistance technique aux chercheurs qui vont utiliser cet ordinateur, précise que Summit sera d’abord mis à la disposition des projets « qui peuvent avoir l’impact le plus immédiat » sur la gestion du virus. IBM intègre les propositions de recherches d’experts du monde entier dans les simulations de Summit. 

Différentes entreprises ont rejoint ce mouvement dans la lutte contre la pandémie mondiale. NVIDIA, l’entreprise spécialisée dans la conception de processeurs et cartes graphiques pour PC et consoles de jeux, a annoncé un programme visant à mobiliser la puissance de calcul des processeurs graphique (GPU) dans la lutte contre le Covid – 19. L’entreprise rejoint le consortium créé par IBM. Mais elle n’est pas la seule. Ce consortium compte aujourd’hui 31 participants, parmi eux on trouve la NASA, Microsoft, l’Institut de Technologie de Massachusetts (MIT), l’université de Texas, l’Université de Pittsburgh et plusieurs autres Universités, entreprises et agences fédérales, toutes mobilisées dans la lutte contre le Covid – 19.

En outre, l’existence même du consortium liant de grandes entreprises aux laboratoires de recherche démontre l’importance de la mise en commun des ressources numériques et de la connaissance scientifique face à la menace que fait peser le Covid – 19 sur l’Humanité.

Ghada Soussi 
M2 Cyberjustice – Promotion 2019-2020

https://covid19-hpc-consortium.org/

https://www.lesnumeriques.com/ordinateur/summit-supercalculateur-americain-plus-puissant-monde-n75109.html

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/informatique-summit-supercalculateur-plus-puissant-monde-71571/

Laisser un commentaire