Google et Facebook engagés dans la lutte contre le Covid – 19

Les données de géolocalisation de plusieurs millions de personnes sont dévoilées par Google. Cela concerne les données de géolocalisation des utilisateurs de son service Google Maps, afin d’aider à vérifier si les mesures de confinement sont respectées

Une mobilisation de Google contre le Covid – 19 

Dans le contexte mondial actuel, Google a publié un rapport nommé « Covid – 19 Community Mobility Reports » dans lequel il montre dans quelles mesures le confinement est respecté.  Un document qui se base sur les données de personnes ayant utilisé Maps et qui ont activé l’option de stockage de leur historique de géolocalisation. Ces données, partagées avec les autorités, serviront à guider les dirigeants et leur permettent de comprendre où le confinement a été respecté et quels endroits ont été visités par les utilisateurs. 

Google essaie, à l’instar d’Orange et d’autres opérateurs à travers le monde, de se rendre utile pour lutter contre le coronavirus. Les données déjà partagées sont agrégées et anonymes. Elles concernent les régions de 131 pays sur la période du 16 février au 29 mars 2020, et permettent de mieux étudier les stratégies de confinement, grâce à une meilleure connaissance des lieux fréquentés. Google veut élargir ce partage à d’autres pays, et souhaite que ces données soient mises à jour avec une précision de 48 à 72h dans les semaines à venir, afin de permettre une lutte rapide et efficace contre le Covid – 19. 

Quid de la protection des données personnelles et le respect des politiques de confidentialité ?

Google précise que la mise à disposition de ces données ne déroge pas aux exigences de confidentialité de la marque. Ainsi, « les rapports de mobilité communautaire sont alimentés par la même technologie d’anonymisation de classe mondiale » utilisée pour ses produits et services. 

Il s’agit d’une confidentialité différentielle, qui ajoute du bruit artificiel à l’ensemble des données. Ce qui permet l’obtention de statistiques fines, tout en assurant qu’aucune personne ne puisse être individualisée. 

Google : un exemple qui fait des émules

Le lundi 6 avril 2020, Facebook annonce que l’entreprise procurera à tous les chercheurs et laboratoires de recherche, les données issues de son réseau social. Ces données concernent les longueurs moyennes de déplacements, ainsi que les liens supposés entre les utilisateurs amenés à se rencontrer. Ces données seront, en France, partagées avec l’Université de Paris sciences et lettres, afin d’anticiper la localisation des prochains pics épidémiques. Ce partage poursuit le même but que les autres opérateurs et géants du web, soit permettre d’aider les autorités à lutter efficacement contre cette pandémie. 

Contrairement à l’initiative de Google, Facebook entend livrer de la donnée brute qui, selon son destinataire, ouvre à un ensemble d’application. Les données de Facebook peuvent par exemple permettre de construire une carte sociale. Cette carte va articuler les liens entre les habitants de différentes régions tout en les liant aux déplacements. Facebook pourrait ainsi savoir si vous avez respecté le confinement ou non, et le cas échéant, si vous l’avez violé pour aller chez un ami, un membre de la famille ou un collègue de travail. 

Facebook précise que ces données seront mises à jour quotidiennement. Comme Google, le géant des réseaux sociaux rassure ses utilisateurs concernant leur vie privée, et affirme que les données transmises seront agrégées et entièrement anonymisées. 

Cette réponse voulue par les autorités et apportée par les réseaux, en cette période de crise sanitaire mondiale, pourrait bien être l’ultime expression du pouvoir dont disposent les multinationales de l’internet. Aujourd’hui, les données dont elles disposent se présentent comme nécessaires à la prise de décision. Ainsi, la donnée est-elle ce remède miracle aux politiques de santé publique déconnectées des réalités sociales ?   

Ghada SOUSSI
M2 Cyberjustice 6 Promotion 2019-2020

Sources :

https://www.blog.google/technology/health/covid-19-community-mobility-reports/

https://www.franceinter.fr/google-et-le-covid-19-ou-le-big-data-au-service-des-gouvernements

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/google-google-partage-donnees-localisation-utilisateurs-lutter-coronavirus-80386/

https://www.lebigdata.fr/google-donnees-geolocalisation-confinement

Laisser un commentaire