Singapour, la ville la plus intelligente au monde : vers une Smart nation ?

Aujourd’hui, Singapour, cité-état au sud de la Malaisie, est considérée comme la ville la plus connectée au monde. En novembre 2018, cette ville a remporté le City Award de la Smart City Expo World Congress de Barcelone et a été classée au sixième rang mondial des villes intelligentes par l’IESE Business School de Barcelone. 

Qu’est-ce que Smart city ? 

D’après la CNIL (commission nationale de l’informatique et des libertés), Smart city (ou ville intelligente) « est un nouveau concept de développement urbain. Il s’agit d’améliorer la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services ». 

Pourquoi est-ce une ville si révolutionnaire ? 

Singapour est un Etat-cité où les ressources naturelles sont inexistantes. C’est pourquoi il a été décidé d’innover pour survivre. Aujourd’hui, il se veut, donc, à la pointe de toutes les technologies dans tous les domaines. Son but premier étant d’améliorer la qualité de vie des singapouriens, qui commence à être vieillissante. 

Pour l’heure, Singapour est devenu le leader dans le domaine des transports et de la mobilité. En effet, il s’agit de réduire la consommation des véhicules individuels pour limiter les impacts économiques et environnementaux en recourant aux transports en commun comme les bus, les véhicules autonomes ou encore les VTC. 

Côté urbanisme, l’Etat a pour projet de construire de nouveaux quartiers accueillant l’emploi, le loisir et le logement pour limiter au maximum le déplacement des singapouriens.

Des lampadaires et des caméras connectés ont été déployés dont le but est de connaitre le trafic en temps réel mais aussi « de renforcer la sécurité, de fluidifier le trafic, d’avertir en cas de danger ou de qualité de l’air défaillante, de repérer tout désagrément ou objet intrus dans l’espace public. La ville est également capable de reconnaître les visages, pour identifier notamment les éventuels criminels ». 

La ville a ouvert une plateforme open data gouvernementale. Couplée à une politique extensive de collecte de données, cela a permis de créer des applications le paiement mobile, les services publics digitalisés, un Health hub (guide de bonnes pratiques de santé). Elle a également lancé un système unifié de code QR pour l’ensemble des services qu’elle peut offrir à ses citoyens.

Le Premier ministre Heng SWEE KEAT veut que Singapour soit le leader mondial de l’intelligence artificielle dans le domaine des transports, des services municipaux, de la santé, de l’éducation et des contrôles des frontières d’ici 2030. 

Quels sont les projets en cours/futurs ? 

En 2014, un projet de Smart nation a été mis en place dans le but de favoriser les échanges entre le gouvernement, les entreprises et les citoyens. En d’autres termes, il s’agit de dédier les nouvelles technologies au service de la ville. En 2019, Singapour a investi un milliard de dollars dans ses projets. 

À la suite de l’épidémie Covid-19, Singapour a empêché la propagation de ce virus à travers de nouvelles technologies, notamment avec le suivi à la trace des malades et l’obtention des informations en temps réel. Cela confirme bien sa politique de Smart nation.  

Kim Anne NGO
M2 Cyberjustice – Promotion 2019-2020

Sources : 

https://www.cnil.fr/fr/definition/smart-city

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-singapour-va-investir-1-md$-dans-la-smart-city-en-2019-74310.html

https://www.lebigdata.fr/singapour-plan-leader-mondial-ia

https://www.wedemain.fr/Singapour-ou-la-lutte-exemplaire-d-une-smart-city-contre-le-COVID-19_a4622.html

Laisser un commentaire