Comment un jeu vidéo qualifié de « Lego virtuel » lutte-t-il contre la censure à l’échelle mondiale ?

Reporters sans frontières utilise Minecraft pour faire passer en douce des informations censurées aux lecteurs de pays où la censure est très active afin de préserver un droit à l’information.

Crée en 2009 par le développeur suédois Markus Persson dit  « Notch », depuis septembre 2019 le jeu compte plus de 112 millions de joueurs réguliers. Il  faut penser à Minecraft comme un jeu de « lego virtuel » qui fournit des blocs de construction sans fin et une toile vierge. Racheté en 2014 pour 2,5 millards de dollar américain il offre des possibilités presque infinies permettant la naissance de cette bibliothèque. 

  • Projet et réalisation 

Reporters sans frontière Allemagne s’est associé à BlockWorks, MediaMonks ainsi qu’à l’agence de création allemande DDB afin de créer sur Minecraft une bibliothèque virtuelle accessible presque sur tous les territoires. Il aura fallu 3 mois, 12.5 millions de blocs, 250 heures de travail pour 24 constructeurs de 16 pays différents pour que  « la Bibliothèque libre » voit le jour le 12 mars dernier lors de la Journée mondiale contre la censure sur internet.

  • Fonctionnement 

« la Bibliothèque libre » est accessible via deux liens :  visit.uncensoredlibrary.com et uncensoredlibrary.com . Dans cette bibliothèque ne sont pas stockés des livres en tant que tels mais des articles de presse. Aujourd’hui, ces derniers proviennent de cinq pays qui sont matérialisés dans la bibliothèque par cinq salles : Le Mexique, l’Arabie saoudite, la Russie, le Viet Nam et enfin l’Egypte. Les articles peuvent être consultés en ligne par tout individu ayant accès au jeu. Néanmoins, ils ne sont pas téléchargeables certainement afin de préserver les individus consultant ces derniers.  

  • Objectif

L’objectif principal est de contourner la censure. Dans quel but ? Les journalistes indépendants censurés dans ces cinq pays souhaitent permettre aux jeunes de leurs pays de grandir avec un accès à la presse indépendante afin d’éviter que leurs opinions soient sans cesse manipulées par les régimes en place.

Dans ces pays les blogs de presses libres sont souvent censurés alors que l’accès à ce jeu est autorisé. Grace à son succès mondial, Minecraft est devenu un lieu sûr afin permettre aux journalistes « d’entrer en contact avec la prochaine génération ».  Utiliser cette bibliothèque et y publier des articles censuré c’est « donner les moyens à la génération suivante de revendiquer ses droits à l’information et de lui offrir un puissant outil pour combattre les oppresseurs : la connaissance. ». 

Emma DUCHESNE
M2 Cyberjustice – Promotion 2019-2020

Sources : 

https://www.businessinsider.com.au/minecraft-monthly-player-number-microsoft-2019-9

https://rsf.org/en/news/rsf-opens-uncensored-library-digital-home-press-freedom-within-global-computer-game

Laisser un commentaire