Le mode de gestion de l’application informatique de commande vocale Siri sera bientôt fondamentalement modifié

Suite au scandale provoqué par l’examen du programme de classement relevant l’écoute par les sous-traitants d’Apple des enregistrements vocaux de ses utilisateurs, la marque à la pomme a apporté ses excuses officielles. Bien que la permission des écoutes de ces enregistrements par les sous-traitants ait été effectuée dans le but de les noter et améliorer les fonctionnalités de l’application, il s’est avéré que ces activations accidentelles analysées contenaient des informations confidentielles des utilisateurs constituant des violations des données personnelles de ceux-ci.

Suite à ces déclarations, le géant Apple a mis fin à son programme de classement Siri en août et une vaste quantité de sous-traitants du monde entier, chargés d’écouter les enregistrements vocaux, ont été licenciés.

Pour améliorer les choses et maintenir sa réputation, une nouvelle mise à jour du logiciel est préconisée dans les prochains mois et quelques modifications majeures ont été promises par la marque à la pomme. Parmi les plus importantes, le fait que les enregistrements audios des utilisateurs de Siri ne seront plus conservés par l’entreprise par défaut. Un vrai opt-in pourra donc être mis en place. Ensuite, les utilisateurs de l’application auront le choix entre concourir à l’amélioration de Siri en acceptant de partager leurs enregistrements avec Apple ou de ne pas le faire et préserver leur confidentialité ainsi. Un autre changement non négligeable promis sera le fait que l’entreprise mettra fin à la pratique d’embauche des sous-traitants afin d’écouter et évaluer les échantillons vocaux Apple. Désormais, ce seront uniquement les employés Apple qui pourront écouter ces enregistrements. 

Les promesses sont grandes, mais pour l’instant de plus en plus de monde critique l’inaction du géant Apple quant à ce programme d’écoute défectueux. 

Sanda Spina
Master 2 Cyberjustice – promotion 2018-2019

Laisser un commentaire