Le système sans-cash en Chine : Révolution du paiement en ligne ou risque de violation de la vie privée ? 1/2

Partout en Chine, on peut rencontrer multiples possibilités de paiement en ligne . Vous avez oublié le cadeau ou l’enveloppe de cash pour les nouveaux mariés ? Pas de soucis, il suffit de scanner un QR code !  Un mendiant vous approche? Ce n’est plus possible de dire « désolé, pas de monnaie », les mendiants ont désormais chacun une carte au cou, avec un QR code imprimé.

La croissance du code QR a changé pour toujours les habitudes de paiement des chinois

A chaque fois qu’on réalise un achat en Chine, plutôt que « par CB ou en espèce », la question posée par le vendeur sera « Zhīfùbǎo ou Wēixìn ? » (Alipay ou WeChatPay). En effet, en Chine, ou plus précisément en Chine continentale, il n’existe presque plus de paiement en espèces et les cartes bancaires n’ont jamais vraiment été largement utilisées. La plupart des chinois sont directement passés du paiement en espèces au « mobile-payment » , sans passer par les étapes intermédiaires des chèques et cartes bancaires.

Qu’est-ce qui a rendu cette révolution possible ?

C’est grâce au système du QR code; un écosystème de paiement qui a évolué à une vitesse vertigineuse. Le fait de se déplacer sans espèces n’est plus une pratique absurde. Les paiements en ligne ont au contraire ringardisé l’usage d’espèces. Cette révolution numérique est menée par deux grands acteurs :Alibaba et Tencent (qui intègre à la fois WeChat Pay et QQ Wallet).

Comment ça marche ?

Pour utiliser ces applications, nous devons les associer à notre compte bancaire, qui alimente un portefeuille électronique en ligne. Ce système de paiement nous permet d’effectuer tous les achats à la fois physiquement ou en ligne, transférer de l’argent entre les individus ou même payer les factures et les impôts de la vie quotidienne.

Pour acheter des biens et des services dans le monde réel, presque tout les commerces, du supermarché au vendeur ambulant, ont adopté cette méthode. McDonald’s et Starbucks disposent de bornes d’auto-scan installées à côté des caisses. Les petits magasins et vendeurs chinois quant à eux affichent souvent leurs codes QR sur leur smartphone. De cette manière, tout le monde bénéficie de ce système; certains en imprimant les
QR codes chez eux afin de les mettre à côté des produits vendus sur leurs stands.

Pour les achats sur internet, il suffit de se connecter à son compte Alipay ou WeChat Pay et vérifier les transactions après avoir rentré son mot de passe. Sinon, scanner le code QR qui apparaît sur la page de paiement avec votre smartphone…. A ce jour en Chine, les systèmes de vélos partagés tels que Mobike et Ofo n’acceptent que ce mode de paiement. De même pour les applications de taxis telles que Didi ou pour les voitures partagées comme Uber.

image: Flickr

Pour se transférer de l’argent, les utilisateurs aiment aussi choisir ce mode principalement à cause de sa simplicité et de l’absence de commissions. WeChat par exemple permet des transferts transparents entre les utilisateurs.

On peut également utiliser Alipay ou Tenpay pour régler les factures de services publics: électricité, Eau, Gaz, Téléphones et même les impôts . Il y a même un bouton « charité » dans WeChat qui permet de contribuer en dons à des œuvres de charité

Un petit rappel de statistique

Selon iResearch Consulting Group, qui mesure les consommations en ligne en Chine, les paiements en ligne ont fortement augmenté au premier trimestre 2017. Les paiements mobiles ont augmenté de 113,4% sur la période, atteignant 22 700 milliards de yuans et les autres paiements en ligne ont atteint 6 400 milliards de yuans, en hausse de 56,1% sur un an jusqu’au 2018.

Les deux applications de paiement mobile Alipay et Tenpay dominent déjà le marché chinois depuis un certain temps (avec une part de marché de plus de 90%), rendant ainsi difficile la percée de Apple Pay sur ce créneau. Alipay et Tenpay dominent avec respectivement 54% et 40% des parts de marché des paiements mobiles. Les systèmes de paiement populaires ailleurs dans le monde, tels que Apple Pay et PayPal sont relégués dans la catégorie « Autres » vu leur très faible part de marché. Ces applications de paiement mobile (Alipay et Wechat) sont si populaires en Chine que même les magasins Apple en Chine acceptent cette méthode de paiement.

Avec une simple application sur un téléphone portable, les chinois peuvent déjà tout faire pour gérer la vie. Ailleurs dans le monde, on reste très maladroit avec tous les portefeuilles, éparpillés dans différentes applications ( réseaux sociaux, banque, transports, shopping…), avec plusieurs comptes et autant de mots de passe dans nos téléphones portables. Les chinois cependant ont juste besoin d’une seule application sur le téléphone et c’est tout. Il s’agit d’une vraie révolution qui simplifie la vie de manière impressionnante. Il ne fait guère de doute que la Chine est extrêmement avancée en matière des paiements en ligne. Certaines personnes n’hésitent d’ailleurs pas à dire que arriver en Europe en provenance de la Chine donne un peu comme une impression de revenir dans le temps.

Thanh Quach, Master 2 Cyberjustice promotion 2018/2019

sources

https://www.forbes.com/sites/vishalmarria/2018/12/21/what-a-cashless-society-could-mean-for-the-future/
https://www.scmp.com/week-asia/economics/article/2167137/how-cashless-mainland-china-made-hong-kong-singapore-look
https://articles.marketrealist.com/2018/04/tencent-walmart-deal-means-a-loss-for-alibaba/
https://technode.com/2018/03/30/new-ios-update-allows-commuters-in-shanghai-and-beijing-to-use-apple-pay-for-metro-and-bus-rides/

Laisser un commentaire