Le dossier médical partagé : vers un changement de paradigme

Les visites médicales nous rendent toujours inquiets, stressés et impatients. La pression devient encore plus lourde quand, lors d’un examen médical, on doit se souvenir de toutes les allergies, maladies ou affections qu’on a eues ou que les membres de notre famille ont subi, afin de recevoir une prise en charge médicale appropriée. Si seulement il existait un moyen plus simple d’avoir accès à toutes ces données…
 
C’est pour cela et pour des raisons évidentes de praticité , qu’a été créé le dossier médical partagé (DMP). Le DMP est un carnet de santé numérique qui conserve toutes les données concernant la santé d’une personne comme les comptes-rendus hospitaliers et radiologiques, les résultats d’analyses biologique, les antécédents et allergies, les actes importants réalisés, les médicaments qui ont été prescrits et délivrés.
Au premier abord, cela parait une très bonne initiative : la création d’un espace numérique où toutes les données médicales sont gardées. Toutefois, si on commence à réfléchir sur cette idée, on se pose plusieurs questions importantes : qu’en est-il de la sécurisation de ces données personnelles ? Qui peut avoir accès à notre dossier et pour combien de temps ? Doit-on payer pour ce service de conservation numérique des données ?

Prenons les choses dans l’ordre. Le dossier médical partagé peut être créé directement depuis le site internet dmp.fr , en pharmacie, auprès d’un professionnel de santé équipé d’outils informatiques adaptés, à l’accueil de la Caisse primaire d’Assurance maladie ou auprès d’un conseiller de votre organisme d’Assurance maladie. Une fois créé, le DMP est accessible à tout moment depuis le site dmp.fr (rubrique Mon DMP) ou via l’application mobile DMP téléchargeable pour systèmes iOS et Android. En plus, on peut rester tranquille du point de vue financier, car la création et l’utilisation du DMP est totalement gratuite. Maintenant concentrons nous sur l’adjectif « partagé » : alors, partagé avec qui ?

L’aspect sécuritaire est aussi assuré, de façon que seul le patient peut avoir accès à son dossier et le cas échéant, les professionnels de santé autorisés comme le médecin traitant, l’infirmier, le pharmacien. En plus, ce dossier médical partagé offre une consultation permanente des documents, ainsi que l’ajout ou la suppression de certaines données. Cette initiative numérique respecte aussi le droit de retrait de la personne puisque le patient peut décider à tout moment de ne plus utiliser ce service en ligne et demander la fermeture de son dossier. Toutefois, les données seront conservées pendant 10 ans après la suppression, en conformité avec l’article L 1142-28 du code de la santé publique.

En effet, le dossier médical partagé permet un meilleur suivi de l’historique médical du patient, dans un espace accessible, sécurisé et gratuit. Ce nouveau service crée par l’Assurance maladie change la manière dont on conçoit l’accueil médical et offre un accueil plus facile et plus adapté aux besoins tant des patients que des professionnels.

Un changement dans le système de santé était déjà nécessaire en France, et ceci est un premier pas afin d’assurer un alignement du système avec les nouvelles technologies.

Christina NUNU/ Master 2 Cyber Justice promotion 2018-2019

Laisser un commentaire